Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

75002

Objectifs de RiskInParis

     Partir des faits divers, en fait d'une base de données, pour  déterminer  votre niveau de sécurité de manière objective!
   Faites nous part de vos suggestions en utilisant le lien contact pour ajouter un fait. Merci

75 Paris Où habiter?

75 Paris Quartiers à éviter si possible 

75_Paris_Delinquance.JPG

 

Pour le 91

91_IV.JPG

 

Pour le 92

 

 

Pour le 93

 

 

Pour le 94

 

 


Articles Récents

Plus par département...

Pour voir les faits divers par type
 de faits divers
 
Accidents automobile    60 75 77 78 91 92 93 94 95
Agressions    60 75 77 78 91 92 93 94 95
Agressions à caractère sexuel    60 75 77 78 91 92 93 94 95
Bandes    60 75 77 78 91 92 93 94 95
Drogue dealer cannabis     60 75 77 78 91 92 93 94 95
Ecoles (Incidents, rackets);   60 75 77 78 91 92 93 94 95
Incidents avec la police    60 75 77 78 91 92 93 94 95
Voitures incendiées    60 75 77 78 91 92 93 94 95

78 Yvelines

78_X1.JPG

91 Essonne

Pour le 91

91_IV.JPG

 

 

92 Hauts de Seine

Neuilly est très calme et asnières plus mouvementée

92_X_DR.JPG

/ / /
Les violences en milieu scolaire ne sont pas en hausse significative

PARIS (AFP) — Au-delà de cas récents, parfois dramatiques, les statistiques sur les violences en milieu scolaire, notamment celles sur les armes, ne révèlent pas de hausse globale, mais une dégradation des relations avec les adultes et une concentration dans certains établissements.

Selon le Système d'information et de vigilance sur la sécurité scolaire (Sivis) du ministère de l'Education nationale, le port d'armes blanches représente 1,2% des incidents graves et celui d'armes à feu 0,1%.

Selon des chiffres émanant des établissements et transmis récemment par le cabinet du ministre, il y a eu "251 signalements en relation avec des armes" de septembre 2008 à mars 2009, dont 19 intrusions, 159 détentions et 73 usages.

Soit en moyenne "35 signalements par mois sur 10 mois (dont une vingtaine commis dans les établissements, l'autre partie à leurs abords immédiats)".

Ce qui représente une baisse par rapport à l'année 2007-2008 "où on relevait en moyenne 45 signalements par mois (sur 10 mois)".

Plus globalement, le SNPDEN, principal syndicat des chefs d'établissements, affirme que le nombre d'incidents est stable depuis 10 ans mais que ces incidents sont "plus graves, plus violents" et concernent aujourd'hui davantage des collégiens, selon son secrétaire général, Philippe Tournier.

"La tendance, depuis une dizaine d'années, est qu'il n'y a pas d'augmentation globale de la violence à l'école, mais une augmentation inégale, statistiquement concentrée sur les lieux d'exclusion sociale", a déclaré de son côté au Monde Eric Debarbieux, directeur de l'Observatoire international de la violence à l'école.

"On constate aussi, parmi l'ensemble des faits de violence, une forte augmentation de ceux visant les adultes (...) Depuis plusieurs années, dans nos propres enquêtes dans les établissements +sensibles+, cette dégradation de la relation aux adultes est patente", a-t-il ajouté.

Partager cette page

Repost 0
Published by